Home » Dissertations » La femme est lavenir de lhomme dissertation writing

La femme est lavenir de lhomme dissertation writing

La femme est lavenir de lhomme dissertation writing Au sens strict, ce mot

La femme, objet de haine et d’adoration

Il est difficile de parler des femmes en philosophie, et de leur vision par les penseurs, sans être accusé d’emblée de sexisme. Nous prenons ce risque &…

La femme est un objet de réflexion chez nombre de philosophes comme en témoignent les citations ci-dessous. Socrate la reléguait au rang purement domestique, Schopenhauer lui vouait une haine féroce, Nietzsche la considérait comme l’agent de la chute masculine, Freud la considérait comme une énigme (le fameux &”continent noir&”), Kierkegaard a fait d’elle le pierre d’angle de sa philosophie (stade éthique, don juanisme), Stendhal l’a vénéré, tout comme Proust. Chez les philosophes contemporains. la problématique féminine s’est déplacée sur le terrain des droits politiques notamment et des gender studies. Bref, la femme peut être thématisée comme un sujet à part entière de la réflexion philosophique.

En témoignent les citations philosophiques sur les femmes que nous avons rassemblées, notamment sur les rapports hommes/femmes, la féminité.

Les philosophes et les femmes :

Socrate . Dans tous les cas, mariez-vous. Si vous tombez sur une bonne épouse, vous serez heureux ; et si vous tombez sur une mauvaise, vous deviendrez philosophe, ce qui est excellent pour l’homme.

Thomas d’Aquin. La femme est un être occasionnel et accidentel

La Rochefoucauld. L’enfer des femmes, c’est la vieillesse

Kant . Par le mariage la femme devient libre, par lui, l’homme perd sa liberté

Diderot. Il n’y a que les femmes qui sachent aimer; les hommes n’y entendent rien

La Bruyère. Les femmes vont plus loin en amour que la plupart des hommes ; mais les hommes l’emportent sur elles en amitié

La femme est lavenir de lhomme dissertation writing la femme aura

Schopenhauer . Les femmes se partagent en femmes trompées et en femmes trompeuses

Nietzsche . On ne fonde pas le mariage sur « l’amour », on le fonde sur l’instinct de l’espèce, sur l’instinct de propriété (la femme et les enfants étant des propriétés), sur l’instinct de la domination qui sans cesse s’organise dans la famille en petite souveraineté

Nietzsche . Ce qu’on fait par amour s’accomplit toujours par-delà le bien et le mal

Lord Byron. Dans la première passion, la femme aime son amant; dans toutes les autres, tout ce qu’elle aime, c’est l’amour

Kierkegaard . A chaque femme correspond un séducteur. Son bonheur, ce n’est que de le rencontrer

Kierkegaard . L’important n’est pas d’être le premier amant d’une femme, mais le dernier

Hugo. Une moitié de l’espèce humaine est hors de l’égalité, il faut l’y faire rentrer. donner pour contrepoids au droit de l’homme le droit de la femme

Zola. On n’aime bien que les femmes qu’on n’a pas eues

Balzac. La femme est une lyre qui ne livre ses secrets qu’à celui qui sait en jouer

Stendhal. Une femme n’est puissante que par le degré de malheur dont elle peut punir son amant

Proust. L’amour devient immense, nous ne songeons pas combien la femme réelle y tient peu de place

Freud . Après trente ans passés à étudier la psychologie féminine, je n’ai toujours pas trouvé de réponse à la grande question: Que veulent-elles au juste?

Gandhi. Appeler les femmes “le sexe faible” est une diffamation ; c’est l’injustice de l’homme envers la femme.

La femme est lavenir de lhomme dissertation writing que comme

Si la non-violence est la loi de l’humanité, l’avenir appartient aux femmes

De Beauvoir . Les femmes se forgent à elles-mêmes les chaînes dont l’homme ne souhaite pas les charger

Woody Allen. L’amour non partagé est le seul qui dure. il ne vous quitte jamais

LE SITE D’AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE

POUR LE SUJET. L’homme est-il rпїЅellement libre.
TAPEZ LES MOTS-CLES. homme libre

POUR LE SUJET. En quel sens la sociпїЅtпїЅ libпїЅre-t-elle l’homme de la nature.
TAPEZ LES MOTS-CLES. homme nature ou homme nature sociпїЅtпїЅ

125895 inscrits

AperпїЅu du corrigпїЅ. La femme est-elle l’пїЅ avenir de l’homme ?

La célпїЅbre citation d’Aragon peut étonner à premiпїЅre vue. En effet, en quoi peut on privilégier un sexe plutôt qu’un autre pour l’avenir de l’Humanité? Il faut s’interroger principalement sur de thпїЅme d’avenir. En effet, l’avenir est une notion vague et incertaine. Si on l’envisage du point de vue d’un état futur, l’expression la femme est l’avenir de l’homme пїЅ peut paraître absurde. l’homme ne se transformera pas en femme! Cependant si on parle de l’avenir de point de vue du progrпїЅs de l’Humanité, la phrase prend une tournure plus politique. En effet, le femme a longtemps été écartée de la scпїЅne publique, elle ne pouvait prendre aucune décision concernant l ‘état voire même concernée la vie sociale. La société a été trпїЅs longtemps phallocrate, l’homme s’est réservé exclusivement la place de maître et de dirigeant. Ainsi, l’ histoire de l’homme, c’est à dire son passé, n’a t elle été créée que par les décisions de du sexe masculin. La société a été fondée sur un modпїЅle de pensée masculine, la femme n’a été considérée que comme un instrument reproducteur ou au mieux un soutien. Si la femme est l’avenir de l’homme, ce n’est pas seulement en tant que génitrice elle est l’avenir de l’homme d ans le sens où la libération de la femme a aboli beaucoup d’obstacles pour celle ci. Grâce aux ouvertures des grandes écoles, à la permission de gouverner, à la démocratie, la femme peut enfin agir sur la scпїЅne politique. Elle peut intervenir dans les décisions sociales, du moins dans la plupart des sociétés le XXe siпїЅcle a été celui ou la femme a acquis le plus de droits, le groupe de décisionnaires n’a jamais été aussi féminin. Ainsi nous assistons à une nouvelle époque, celle de l’пїЅre de la femme. Grâce aux lois de parité, la femme pourra plus influencer sur les choix politiques, l’Humanité va connaître un état jusqu’alors inconnu, un état où la femme aura son mot à dire. L’avenir de l’homme se comprend alors comme l’avenir de l’humanité. Cependant, l’homme ne se trouve t il pas écarté de la scпїЅne, ne doit on pas dire comme Marx que l’homme est l’avenir de l’homme пїЅ, mais utiliser ce terme d’homme comme genre humain. La présence de la femme dans les actions publiques va certes modifier le modпїЅle social au fur et à mesure mais elle ne pourra le faire qu’en parité avec l’homme. Ne doit on alors pas plutôt dire que la femme va influencer l’avenir de l’homme et le sien par la même occasion?

. Nous ne croyons plus que la vпїЅritпїЅ soit encore la vпїЅritпїЅ dпїЅs qu’on lui retire ses voiles. nous avons trop vпїЅcu pour croire cela. Aujourd’hui c’est pour nous une affaire de convenance qu’on ne saurait voir toute chose mise пїЅ nu, ni assister пїЅ toute opпїЅration, ni vouloir tout comprendre et tout “savoir” [. ] On devrait mieux honorer la pudeur avec laquelle la nature se dissimule derriпїЅre des пїЅnigmes et des incertitudes bigarrпїЅes. Peut-пїЅtre la vпїЅritпїЅ est-elle femme et est-elle fondпїЅe пїЅ ne pas laisser voir son fondement (GrпїЅnde), peut-пїЅtre son nom, pour parler grec, serait-il BaubпїЅ. O ces Grecs, ils s’entendaient пїЅ vivre. ce qui exige une maniпїЅre courageuse de s’arrпїЅter пїЅ la surface, au pli, пїЅ l’пїЅpiderme ; l’adoration de l’apparence, la croyance aux formes, aux sons, aux paroles, пїЅ l’olympe tout entier de l’apparence. пїЅ Nietzsche Nous savons dпїЅsormais trop bien certaines choses, nous autres hommes conscients. пїЅ comme nous apprenons dпїЅsormais пїЅ bien oublier, пїЅ bien ne-pas-savoir, en tant qu’artistes. [. ] Ce mauvais goпїЅt, cette volontпїЅ de vпїЅritпїЅ, de la “vпїЅritпїЅ пїЅ tout prix”, ce dпїЅlire juvпїЅnile dans l’amour de la vпїЅritпїЅ nous l’avons dпїЅsormais en exпїЅcration. nous sommes trop aguerris, trop graves, trop joyeux, trop пїЅprouvпїЅs par le feu, trop profonds pour cela. Nous ne croyons plus que la vпїЅritпїЅ soit encore la vпїЅritпїЅ dпїЅs qu’on lui retire ses voiles. nous avons trop vпїЅcu pour croire cela. Aujourd’hui c’est pour nous une affaire de convenance qu’on ne saurait voir toute chose mise пїЅ nu, ni assister пїЅ toute opпїЅration, ni vouloir tout comprendre et tout “savoir” [.

Ce qui n’a pas de sens (ni signification, ni direction), qui est aveugle, sans but.

Ce qui est acquis se dпїЅfinit par opposition пїЅ ce qui est innпїЅ (prпїЅsent пїЅ la naissance, qui appartient пїЅ la nature d’un пїЅtre). Pour Descartes, l’idпїЅe de Dieu est innпїЅe, et. pour Rousseau, nous avons un sentiment innпїЅ de la justice.

On peut distinguer diffпїЅrentes formes d’amour. Le sentiment amoureux qui nous fait aimer une personne pour ses qualitпїЅs morales et son apparence physique n’est pas de mпїЅme nature que l’amour d’une mпїЅre pour son enfant. L’amour du prochain s’пїЅtend пїЅ toute l’humanitпїЅ. L’amour-propre est l’estime que l’on a pour soi-mпїЅme. L’amour mystique est celui que le croyant пїЅprouve pour Dieu.

Au sens vulgaire, l’apparence s’oppose au rпїЅel car elle n’est qu’un aspect trompeur de la rпїЅalitпїЅ. Mais, en mпїЅtaphysique, le mot apparence peut aussi dпїЅsigner ce qui, dans la reprпїЅsentation, est donnпїЅ au sujet qui perпїЅoit, conпїЅoit les choses.

Le verbe vient du latin credere, qui signifie “tenir pour vrai”, “faire confiance”. La croyance implique donc l’idпїЅe d’une absence de connaissance, car il s’agit toujours de “se fier” au tпїЅmoignage d’autrui.

Pour Kant, elle peut dпїЅsigner l’opinion (“croyance qui a conscience d’пїЅtre insuffisante aussi bien subjectivement qu’objectivement”), la foi (“si la croyance n’est que subjectivement suffisante, et si elle est en mпїЅme temps tenue pour objectivement insuffisante, elle s’appelle foi”), et la science (“croyance suffisante aussi bien subjectivement qu’objectivement”).

Le terme d’histoire dпїЅsigne deux rпїЅalitпїЅs diffпїЅrentes: 1) la science qui пїЅtudie le passпїЅ de l’humanitпїЅ et qui relate et interprпїЅte les faits. 2) les пїЅvпїЅnements, les actes, les faits du passпїЅ, cad la mпїЅmoire des hommes.

Evolution de l’humanitпїЅ ou de la civilisation vers un пїЅtat supпїЅrieur. Au sens strict, ce mot implique une amпїЅlioration, un perfectionnement.

Au sens large, ensemble des forces psychiques portant пїЅ l’action. Inclinations, dпїЅsirs, passions relпїЅvent de la volontпїЅ ainsi entendue. C’est la dпїЅtermination arrпїЅtпїЅe d’accomplir une certaine action. VOLONTE DE PUISSANCE: Cette notion n’a, dans la philosophie de Nietzsche, aucune connotation militaire, belliqueuse. Celui qui est puissant est celui qui a le courage et la force de rпїЅaliser ce que la vie lui demande de rпїЅaliser. VOLONTE GENERALE: Selon Rousseau, elle ne peut pas s’identifier seulement пїЅ la majoritпїЅ. La volontпїЅ gпїЅnпїЅrale est unanime. Elle exprime en sa totalitпїЅ l’esprit d’une communautпїЅ.

Principe justificatif d’un raisonnement, d’une loi.


Share this:
custom writing low cost
Order custom writing
Order custom writing
Important Notice!