Home » Help & Assistance » Lignorant est il libre dissertation help

Lignorant est il libre dissertation help

Lignorant est il libre dissertation help abord, bravo, rédiger presque


“Un ignorant n’est pas libre” Que pensez-vous de cette affirmation.

Chers lecteurs, je vous ai laissés les yeux rouges, je reviens avec le sourire. Je suis malade depuis mercredi ou jeudi, certes, mais pour l’instant mon état n’est pas catastrophique (je tousse et j’ai parfois mal à la gorge, mais ça va) et être malade ne m’empêche pas de lire, travailler, geeker aussi. La rentrée s’est merveilleusement bien passée, pas de mauvaises nouvelles comme je le craignais. J’ai eu un 11,5 et un 14,5 en histoire (deux exploits), un 15,5 en philo et un 17 en maths. Bon, j’avoue, le lendemain j’ai eu 9 en géographie en anglais, cette matière me traumatise complètement, et je me demande de plus en plus comment je vais faire pour avoir ma mention européenne, je n’arrive pas à trouver de plan.

Première bonne-super-géniale nouvelle c’est que mardi avec une amie on va suivre un cours d’hypokhâgne de deux heures, le prof de prépa a accepté. C’est un cours d’SES. J’ai hâte d’avoir enfin un aperçu des cours qu’on a en prépa !

Deuxième bonne-super-géniale nouvelle c’est que j’ai 14,6 de moyenne générale. Au niveau du classement, je suis sixième (sur 34). La moyenne générale de la classe est à 13, ce qui m’a un peu traumatisée (avec une moyenne aussi haute, va-t-on croire qu’on est surnotés ?).

Mardi, nous avons rencontré pendant 40 minutes un écrivain d’Uruguay, Carlos Liscano, (avec l’espagnol on travaille sur les dictatures) et il se trouve qu’il a été enfermé pour raisons politiques pendant 13 ans. On parlait avec lui en espagnol. A la fin, je me suis dépêchée d’aller lui demander une dédicace, parce que s’il y a une chose que j’adore c’est bien d’avoir des livres dédicacés par des écrivains que j’ai rencontrés “Para Esmeralda, Carlos L”.

Lignorant est il libre dissertation help Ainsi un ignorant

Hier, j’ai fait ma JDC, cette fameux journée de défense et citoyenneté. Les militaires étaient sympas, les gens aussi d’ailleurs. Par contre la journée était assez ennuyeuse, on a listé les droits et devoirs du citoyen (génial n’est-ce pas ?), on a vu quelques vidéos, on a fait un module secourisme d’une heure (ça c’était cool) etc.

Ce matin j’ai eu un DS de philo. Je ne sais pas quoi en penser, mais j’adore toujours autant la philo, j’aime-j’aime-j’aime. Le sujet c’était. “Un ignorant n’est pas libre.”Que pensez-vous de cette affirmation? Je bénis le livre d’Alain Renaut dont je me sers pour réviser qui reprend les notions de philosophie du programme en les développant beaucoup plus. J’ai fait 6 pages et demie, exactement comme la dernière fois. J’ai peur. d’avoir fait du hors-sujet ; d’avoir mal expliqué certains éléments ; d’être pénalisée parce que dans ma troisième partie j’ai fait une sous-partie (si on peut appeler ça une sous-partie) de 5 lignes ; d’avoir trop parlé des pensées des philosophes et de ne pas avoir assez développé ma propre réflexion. Voilà mes doutes. Mais après tout, j’en ai toujours. Je pense avoir la moyenne, j’espère avoir au moins 14 mais j’ai peur d’être déçue, on verra. Voici un aperçu de mon plan, je le fais de mémoire et rapidement, sans trop détailler :

I- Certes, la connaissance rend plus libre.

1- Le fatalisme. si nous considérons que l’homme est soumis au fatalisme, soit l’homme n’est pas libre soit on considère que la liberté ne se résume pas au libre arbitre.


2- La liberté selon les philosophes de l’antiquité (vue comme processus de libération à l’égard de ce qui ne dépend pas de nous, comme compréhension de ce qui nous entoure).
3- Selon Spinoza, la liberté c’est “l’intelligence de la nécessité”. Une nécessité non comprise est une nécessité subie. Comprendre le monde et avoir plus de connaissances pourrait permettre de se désaliéner.
= Ainsi un ignorant n’est pas libre.

II- Mais la liberté ne peut être réduite à celle seule définition.
1- La liberté comprise comme libre arbitre. Sartre. l’homme était libre même entre 1940 et 1945 parce qu’il avait le pouvoir de décider de collaborer, résister, ne rien faire. Kant. liberté = autonomie de la volonté (Descartes allait aussi dans ce sens). Donc l’ignorant est aussi libre que celui qui ne l’est pas.
2- La liberté comprise comme autonomie avec le pacte social de Hobbes et le contrat social de Rousseau pour expliquer.
= Ainsi dans ce cas la seule condition pour être libre est d’appartenir à l’espèce l’humaine, quelles que soient nos connaissance, quelle que soit notre classe sociale.

III- Que l’ignorant soit libre ou non, on peut y voir plusieurs réponses, mais finalement ne vaut-il pas mieux considérer dans tous les cas que tous les hommes sont libres ?
1- Certes on pourrait considérer que les hommes sont soumis à des déterminismes. la génétique, l’inconscient psychique (avec Freud), l’inconscient social (avec Marx) (mais je n’ai pas beaucou détaillé ces trois déterminismes). Mais, qu’ils soient soumis ou non à ces déterminismes, c’est mieux de les considérer tous libres, sinon on ne pourrait pas les juger. Si on considérait qu’ils n’ont pas de libre arbitre ils ne seraient pas responsables de leurs actes et on ne pourrait pas les juger.
2- Nietzsche considérait que le libre arbitre est une illusion inventée par les faibles pour se laisser croire qu’ils maitrisent les événements.

= Ainsi, que l’homme soit ignorant ou savant, il vaut mieux considérer qu’ils sont libres pour pouvoir le juger.

J’;étais justement en train de réviser de la philo. Coïncidence. )
Tout d’;abord, bravo, rédiger presque 7 pages de dissertation en Terminale, c’;est déjà pas mal (il ne me semble pas que j’;écrivais autant à l’;époque). D’;autre part, ton plan révèle des connaissances nombreuses, variées et solides! Je pense notamment à ton évocation de Spinoza, dont la pensée n’;est pas toujours (à mon sens) facile à maîtriser.
As-tu bien pris en compte tous les éléments du sujet? (le terme d’;ignorant et son corollaire, le savoir, n’;apparaît pas beaucoup dans ton plan peut-être parce que tu ne l’;as retranscrit que de mémoire). Il faut toujours bien partir du sujet et éviter de trop élargir (en cherchant à définir la liberté en elle-même par exemple).
Quoi qu’;il en soit c’;est un sujet extrêmement intéressant, ça me donne envie de l’;analyser, je crois que je vais le travailler pour m’;exercer et l’;utiliser en DS :)!

Merci c’;est gentil 🙂 J’;avoue que ça m’;étonne d’;avoir encore une fois écrit autant, mais malheureusement ça n’;est pas une garantie de bonne qualité (d’;ailleurs soit ça montre beaucoup de connaissances / capacité à argumenter, soit ça montre. Des problèmes de synthèse). Et pour ce qui est des connaissances, je me suis servie du livre d’;Alain Renaut, par contre j’;ai l’;impression d’;avoir trop parlé des auteurs et pas assez fait une réflexion plus personnelle (mon frère se prenait des 9-10 à cause de ça). Et par rapport à Spinoza, on en avait parlé rapidement en cours et Alain Renaut l’;a évoqué aussi, mais je n’;ai pas beaucoup approfondi par contre.

Effectivement je n’;ai peut-être pas assez pris en compte les éléments du sujet, j’;avoue que je me demandais (et je me le demande toujours) si ce que je faisais était hors-sujet. Pour le savoir, j’;en ai surtout parlé dans le I. J’;ai montré que pour les philosophes antiques et Spinoza, l’;objectif était de comprendre le monde, les nécessités (donc domaine de la connaissance) pour ensuite s’;y adapter (avec l’;exemple d’;Icare, s’;il avait connu le changement d’;état de la matière il ne se serait pas brûlé les ailes). Après pour la suite j’;ai comme tu dis plus élargi à la définition même de la liberté, en montrant que si la liberté était comprise comme libre-arbitre ou autonomie, l’;ignorant était tout aussi libre que les autres (j’;essayais au moins de revenir au sujet dans les conclusions de chaque partie). J’;ai un peu peur que ça passe pour du hors-sujet, mais en même temps notre cours n’;était pas suffisant pour n’;en utiliser qu’;une partie, je ne voyais pas comment faire autrement que d’;élargir.
(Au passage, tu crois que ce sujet attendait à ce qu’;on parle du chapitre justice/droit/Etat. On devait réviser ça pour le DS mais j’;en ai très peu parlé).

Si tu traites le sujet, je voudrais bien voir ce que tu as fait si ça ne te dérange pas, ça m’;intéresserait beaucoup 🙂 (oui, même si je risque de paniquer). Je pourrai te donner la correction qu’;on fera en classe (la semaine prochaine) même si je doute qu’;une correction d’;un DS de terminale soit suffisant pour une khâgneuse.

Voilà voilà, merci pour ton commentaire et désolée pour ma réponse aussi longue (quand je parlais de problèmes de synthèse).

Qui êtes-vous ?

Esmeralda Juillet 2016. Terminale ES puis Hypokhâgne et Khâgne B/L (septembre 2013 – juin 2015) au lycée Saint-Marc. Actuellement en L3 au CELSA filière médias et communication. Musique (piano, violoncelle, chant et un peu de guitare) Ecriture Musculation. Esmeralda n’;est pas mon vrai prénom. Pour me contacter, c’;est par ici. emotions.ocean@gmail.com Afficher mon profil complet

Je lis aussi :

Il y a 1 semaine

Il y a 2 semaines

Il y a 2 mois

Il y a 2 mois

Il y a 3 mois

Il y a 7 mois

Il y a 10 mois

Archives du blog

Membres

Modèle Simple. Modèles d’images de A330Pilot. Fourni par Blogger.


Share this: