Home » Help & Assistance » Incendie wajdi mouawad dissertation help

Incendie wajdi mouawad dissertation help

Incendie wajdi mouawad dissertation help Une déclaration    Aveu

Il s'agit de la pièce Incendies de Wajdi Mouawad, je bloque depuis plus d'une heure sur le registre.
Pour le contexte, Nawal, la mère de Simon est Jeanne est décedée après être restée des années dans un profond silence. Lors de l'ouverture du testament, les deux jumeaux aprennent qu'ils doivent retrouver leur père qu'ils croyaient mort ainsi que leur frère dont ils ne soupconnaient pas l'existence pour leur remettre une lettre à chacun. Ils vont découvrir que le père et le frère est en fait la même personne. Car Nawal a eu un enfant qui lui a été pris, puis, plus tard, sans savoir qu'elle était sa mère, l'enfant devenu grand l'a violée. Donc il est le père de Jeanne et Simon mais aussi leur frère, Vous suivez.
La les deux jumeaux ouvrent la lettre qu'ils devaient lire une fois qu'ils avaient rempli leur devoir.

Simon est ce que tu pleures ?
Si tu pleures ne sèches pas tes larmes car je ne sècherai pas les miennes.
L'enfance est un couteau planté dans la gorge
Et tu as su le retirer
a présent il faut réapprendre à avaler sa salive
C'est un geste parfois très courageux.
Avaler sa salive.
A présent il faut reconstruire l'histoire.
L'histoire est en miettes
Doucement
Consoler chaque morceau
doucement
Guérir chaque souvenir
doucement
bercer chaque image.
Jeanne,
Est ce que tu souris ?
Si tu souris ne retiens pas ton rire
car je ne retiens pas le mien
C'est le rire de la colère
celui des femmes marchant côte à côte
je t'aurais appelée Sawda
Mais ce prénom encore dans son épellation
Dans chacune de ses lettres
Est une blessure béante au fond de mon coeur

Incendie wajdi mouawad dissertation help mais je

Souris Jeanne, souris
Notre famille,
Les femmes de notre famille, nous sommes engluées dans la colère
J'ai été en colere contre ma mère
tout comme tu es en colère contre moi
(. )
Jeanne Simon,
Ou commence votre histoire.
A votre naissance ?
Alors elle commence dans l'horreur
A la naissance de votre père ?
Alors c'est une grande histoire d'amour.
Mais en remontant plus loin
Peut être que l'on découvrira que cette histoire d'amour
Prend sa source dans le sang, le viol
Et qu'a son tour
Les sanguinaire et le violeur
Tient son origine dans l'amour
Alors,
Lorsque l'on vous demandera votre histoire,
dites que votre histoire, son origine,
remonte au jour ou une jeune fille
Revint à son village natal pour y graver le nom de sa grand mère Nazira sur sa tombe
La commence l'histoire.
Jeanne, Simon,
pourquoi ne pas vous avoir parlé ?
Il y a des verités qui ne peuvent être revelées qu'a condition d'être découvertes
Vous avez ouvert l'enveloppe, vous avez brisé le silence
Gravez mon nom sur la pierre
et posez la pierre sur ma tombe
Votre mère.

Simon. Jeanne, fais moi encore entendre son silence.
Jeanne et Simon écoutent le silence de leur mère. Pluie torrentielle.

J'hésite entre le registre tragique et pathétique. Et, en passant, je dois faire un commentaire sur ce texte, pensez vous que mon plan tient la route.

I. Une lettre bouleversante.
II. Le registre (?)
III. Un tournant dans la vie de Jeanne et Simon

Merci à ceux qui auront eu le courage de lire !

Incendie wajdi mouawad dissertation help aurais appelée Sawda     Mais

Oui, je vais insérer le registre (que je ne connais toujours pas..) dans la première partie.

I. La déclaration libératrice de Nawal
1. Une déclaration
Aveu, registre ( ?) qui amplifie l’aspect capital, officiel. notaire qui vient livrer la lettre aux jumeaux. Aspect solennel. « Voici la lettre. »
2. Sous forme de poème
Répétitions, retours à la ligne, registre lyrique, mots qui parlent d’émotions et de sentiments

3. Qui est une libération pour elle et ses enfants
Les enfants sont soulagés qu’elle leur dise enfin tout malgré qu’elle ne soit plus là. Elle pose beaucoup de questions, à elle-même, à ses enfants. (exemple de questions)
TRANSITION VERS II

I. Qui bouleverse l’existence de ses enfants

1. Un dialogue entre elle et chacun de ses enfants
Une fois Simon une fois Jeanne. Parfois les deux. Elle leur donne des conseils (influence sur la vie future). Citations de conseils

2. Distinctions entre les deux
Comparaison. Jeanne sourit, Simon pleure.

3. Rôle dans la vie future des jumeaux

Conclusion avec ouverture sur l’avenir de Jeanne et Simon.

C'est un peu brouillon pour le moment. Pensez vous que ce plan soit correct ?

Non elles ne sont pas réellement pitoyables, mais je trouve qu'on éprouve quand même de la peine pour eux. Ils ont été privé de l'amour de leur mère parce qu'ils étaient dans l'ignorance. Maintenant qu'ils savent, ils regrettent qu'elle ne soit plus là, ils n'éprouvent plus de haine envers elle, mais de l'amour de l'admiration. Mais ça peut aussi être tragique car l'issue est fatale à Nawal, l'héroine. On ne peut modifier le cours des évenements.

10 livre95 05/01/2013 à 20:53


Share this: